Épée viking de Dybäck avec fourreau, XIe siècle, lame Damas

449,00 (TVA incluse) EUR

Disponibilité:
In stock
Code du produit:
2795
Marque:
Reproductions d'armures du moyen-âge

Share

Description 

Épée viking de Dybäck avec fourreau, XIe siècle, lame Damas


Cette magnifique épée à une main viking est basée sur une découverte archéologique qui a été découverte vers 1870 dans une tourbière à Dybäck - également Dyback, Dybek ou Dybeck - à Scania (Skåne, à l'époque viking, faisait encore partie du Danemark, aujourd'hui Suède). La pièce originale peut maintenant être admirée au Musée historique - Historiska Museet - à Stockholm

Alors que la partie supérieure du pommeau est manquante, la poignée en fil d'or, la partie inférieure du pommeau et la traverse (tous deux en argent doré) et le médaillon du fourreau, qui a été fusionné à la garde au fil du temps, sont remarquablement bien conservé. Toutes les sections du livret sont décorées de motifs minutieusement gravés d'oiseaux, de serpents, de créatures fantastiques et de vrilles entrelacés.

Datée d'environ 1000 après JC, cette pièce finement travaillée de l'histoire viking est classée dans le type Z selon la typologie Petersen pour les épées vikings et est largement considérée comme l'un des plus beaux spécimens d'épée de l'ère viking jamais trouvés en Scandinavie. Les ornements animaliers et végétaux, qui correspondent au style anglo-saxon de Winchester (VIIIe-XIe siècles), indiquent que l'épée est originaire d'Angleterre, ou du moins a été fortement influencée par le type de travail des métaux qui s'y faisait. Étant donné que ce style d'ornementation était particulièrement populaire auprès de la noblesse scandinave qui avait des contacts étroits avec l'Angleterre à la fin du Xe/début du XIe siècle, et compte tenu de la richesse des matériaux et de la qualité de l'artisanat, on pense que cette épée était l'arme de prestige ou affichage d'un riche noble nordique ou d'une personne de haut rang.

La reconstruction proposée ici a une lame droite à double tranchant en acier Damas* avec un large bord plein et non affûté. La poignée se compose d'une traverse courte légèrement incurvée vers le bas, d'une section de préhension étroitement enveloppée de fil de laiton et d'un pommeau généreux avec une base légèrement incurvée vers le haut et un "bouchon" à trois lobes. La garde et la base du pommeau sont gravées aussi fidèlement que possible aux motifs et motifs très détaillés qui ornent l'artefact original. Comme pour de nombreux spécimens historiques survivants de cette période, le pommeau de cette épée est une construction en deux parties : la soie de la lame continue est vissée à la partie inférieure et le capuchon supérieur est fixé à la base avec deux rivets.

Cette épée à une main du début du Moyen Âge est livrée avec un fourreau en bois/cuir marron avec médaillon, chape et passant de ceinture en laiton avec une finition antique (largeur de ceinture max. 6 cm).

Il est précisé que cette épée n'est pas prête au combat. Il est conçu comme objet de collection ou objet de décoration et est également idéal comme accessoire, par exemple pour compléter votre costume.


Détails:

- Matériau : lame en acier Damas (acier à haute teneur en carbone, non inoxydable), poignée en fil de laiton, garde et pommeau en laiton moulé

- Longueur totale : environ 92 cm

- Longueur de la lame : environ 74 cm

- Épaisseur de la lame : environ 4 mm (tranchants environ 1 mm)

- Longueur du manche : environ 18 cm (section du manche environ 9,5 cm)

- Largeur max de la lame : environ 4,5 cm

- Centre de gravité : environ 12,5 cm devant la garde

- Comprend un fourreau en bois avec revêtement en cuir véritable et raccords en laiton

- Poids sans gaine : environ 1,1 kg

- Poids avec étui : environ 1,7 kg


Les spécifications ci-dessus peuvent varier légèrement d'une copie à l'autre.

*Le terme acier Damas, acier Damas ou simplement Damas fait référence à un acier composite composé de deux types d'acier différents ou plus. Le nom dérive de la ville syrienne de Damas, qui est considérée comme l'ancien bastion et l'origine de la production d'acier de Damas. En règle générale, un acier dur à haute teneur en carbone et un acier doux à faible teneur en carbone sont assemblés par forgeage et pliage répétés. L'acier à haute teneur en carbone offre une plus grande dureté, une meilleure trempabilité et une plus longue rétention des bords, tandis que l'acier plus doux donne à la lame une plus grande élasticité et une plus grande résistance à la rupture. Avec cette technologie, qui est née à une époque de qualités d'acier médiocres et changeantes, on peut combiner les propriétés positives des différents aciers. En raison des différentes couleurs avec une teneur en carbone variable, des motifs impressionnants des couches alternées sont créés, tels que tordus, comme le damas dit de torsion, ou en damas rose. Notamment à cause de ces motifs, les lames de Damas du Moyen Âge auraient une magie inhérente.

Veuillez noter:

Cet article est en vente uniquement aux personnes de plus de 18 ans.


Commentaires (0)

Ajouter un commentaire