Épée médiévale de Tewkesbury avec fourreau, XVe siècle

162,00 (TVA incluse) EUR

Disponibilité:
In stock
Code du produit:
2787
Marque:
Reproductions d'armures du moyen-âge

Share

Description 

Épée médiévale de Tewkesbury avec fourreau, XVe siècle

Les guerres des roses (1455-1485) étaient une série de batailles pour la couronne anglaise entre les maisons nobles d'York et de Lancaster. Les deux maisons étaient des embranchements de la même dynastie dirigeante européenne des Plantagenêts, qui avait régné sur l'Angleterre pendant trois siècles. Ces guerres civiles (rythmées par de brèves périodes de paix relative) doivent leur nom aux roses que les deux familles rivales portaient dans leurs armoiries respectives - blanches pour les York et rouges pour les Lancaster. Après 30 ans de machinations politiques et d'effroyables effusions de sang, la querelle familiale a finalement conduit à la chute de la maison Plantagenêt et à l'essor de la maison Tudor.

La bataille de Tewkesbury, qui eut lieu le 4 mai 1471, fut une victoire décisive pour la maison d'York. Cela s'est terminé avec la mort du jeune prince héritier lancastrien Édouard de Galles, permettant au roi Édouard IV de régner en maître pour de bon et inaugurant la plus longue période de stabilité politique de l'Angleterre dans ce conflit multigénérationnel. Cependant, à la mort d'Edouard IV en 1483, les luttes de pouvoir pour le trône éclatèrent à nouveau immédiatement.

Nommée d'après cette bataille historique, l'épée de Tewkesbury est un exemple classique d'une longue épée de coupe et d'estoc de la fin du Moyen Âge. Bien que cette belle épée à main et demi peu coûteuse (également connue sous le nom d'épée bâtarde) ne soit pas une réplique à grande échelle d'un original historique de cette grande bataille anglaise, elle a les caractéristiques d'une épée longue traditionnelle de la fin du Moyen Âge et est calquée sur les épées les plus probablement utilisées à l'époque étaient utilisées des deux côtés du conflit.

La longue lame à double tranchant est forgée à partir d'acier à ressort EN45 trempé et traité thermiquement. Il s'effile doucement vers l'apex et est cannelé des deux côtés sur environ la moitié de sa longueur, avec une section transversale en forme de losange aplati vers l'apex. Les bords ne sont pas affûtés et la soie continue de la lame est vissée à l'extrémité du manche.

La poignée se compose d'une poignée avec un noyau en bois et un emballage en cuir noir, une traverse en acier aplatie et un pommeau allongé à six facettes en bourre, également en acier, avec des côtés légèrement concaves. Une croix est incrustée dans le pommeau d'un côté. La garde mesure environ 23 cm de long et 0,5 cm d'épaisseur. Ses extrémités sont évasées et décorées chacune d'une croix découpée.

L'épée à main et demie de la fin du Moyen Âge est livrée avec un fourreau en bois/cuir noir avec un médaillon et une chape en acier bleui.

Il est précisé que cette épée n'est pas prête au combat. Il est conçu comme objet de collection ou objet de décoration et est également idéal comme accessoire, par exemple pour compléter votre costume. La même épée est également disponible dans une version prête au combat avec des bords plus épais et une pointe arrondie (n° d'article 0116337106).

Des détails:

- Matériau : lame en acier à ressort EN45 (acier à haute teneur en carbone, non inoxydable), garde et pommeau en acier, poignée en bois avec revêtement en cuir

- Longueur totale : environ 118 cm

- Longueur de la lame : environ 90 cm

- Longueur du manche : environ 25 cm (section du manche environ 19 cm)

- Largeur max de la lame : environ 5,5 cm

- Centre de gravité : environ 12,5 cm deva

- Comprend un fourreau en bois avec revêtement en cuir véritable et ferrures en acier

- Poids sans gaine : environ 1,8 kg

- Poids avec étui : environ 2,4 kg


Les spécifications ci-dessus peuvent varier légèrement d'une copie à l'autre.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire